Après leur libération « sous condition » : Les six journalistes à nouveau devant le Procureur de la République

6

Après leur libération mardi 14 février, les six journalistes accusés d’avoir divulgué de « fausses informations » relatives à la mutinerie des éléments des forces spéciales les 7 et 8 février 2017 dans la ville d’Adiaké (sud-est), seront à nouveau devant le Procureur de la république jeudi 06 avril.

Libérés « sous condition » après avoir été auditionnés par un juge d’instruction, Gbané Yacouba, directeur de publication du journal ‘’Le Temps’’, Coulibaly Vamara, directeur de publication du Groupe Olympe, Hamadou Ziao, rédacteur en chef du quotidien L’Inter, Bamba Franck Mamadou, directeur de publication du quotidien ‘’Notre voie’’, Ferdinand Bailly, journaliste de ce journal et Jean Bédel Gnago, correspondant du quotidien ‘’Soir Info’’ vont se présenter dans la matinée du jeudi 06 avril devant le Procureur de la République pour répondre des accusations portées à leur encontre.

Ce rebondissement fait suite à la promesse du Procureur de la République de donner un cours normal à l’affaire selon les règles de la justice. Ces six journalistes avaient été interpellés le dimanche 12 février 2017 puis mis en détention à la gendarmerie avant de voir leur « liberté sous condition » dans la soirée du mardi 14 février.

Lire la suite sur…http://www.linfodrome.com/societe-culture/32642-apres-leur-liberation-so…


Source link

SHARE